Une collection évolue avec le temps, les préférences personnelles et les connaissances. Dès le début, afin de ne pas être tenté par l’exhaustivité, je me suis imposé un nombre maximum de planches à calandrer. Chaque nouvelle acquisition s’accompagne depuis d’une séparation. Voici donc quelques planches à calandrer de ma collection personnelle qui sont à vendre ou à échanger. Pour avoir plus d’informations, de photos et connaître les prix, écrivez-moi à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sauf mention contraire, toutes mes planches à calandrer sont dans leur état original, avec la poignée d'origine et la peinture d'origine. Il n'était pas rare qu'une poignée casse à l'utilisation, et elle était alors remplacée par une nouvelle poignée, dont l'essence de bois, la sculpture et la peinture différaient de l'ancienne. De nombreuses planches à calandrer ont également été repeintes dès lors qu'elles ne servaient plus, afin de les rendre plus décoratives. Or ce qui m'intéresse dans la planche à calandrer, c'est l'alliance de l'utile et de l'agréable, de la fonction et de l'esthétique. Une planche à calandrer sans marques d'utilisation me fait penser à un outil mal conçu ou un cadeau mal choisi. L'art populaire est passionnant tant qu'il est intègre et modeste, et toute "amélioration" postérieure à sa création le vide de son sens.

1 - Planche à calandrer du Danemark, vers 1840. D'autres planches partagent les mêmes caractéristiques : cheval stylisé dont les rênes forment un cercle parfait, motifs sculptés superficiellement sur la planche et rehaussés de couleurs vives dans les tons rouge/orange. C'est donc l'oeuvre d'un artisan réputé, qui a créé un modèle unique directement reconnaissable. 63 x 13 cm (au plus large). Cette planche, bien qu'utilisée, a sa peinture d'origine très bien préservée.

2 - Majestueuse planche à calandrer de Norvège, datée 1817. Belle variation sur le motif de la rosace, qui sont toutes différentes. Le cheval est massif, ce n'est pas un étalon mais un cheval de trait. Le sculpteur a minutieusement reproduit la crinière, d'une façon unique. Belle patine d'utilisation. 80 x 12 cm (grand format). Les pattes du cheval ont été anciennement cassées.

3 - Planche à calandrer du Danemark du début du 18ème siècle, peut-être antérieure. Ce modèle est archaïque, tant par sa sculpture que sa décoration. Il ne fait aucun doute qu'il s'agit d'une oeuvre unique, réalisée par un homme pour la femme qu'il aimait. La multiplication des rosaces et des formes géométriques simples, y compris sur le cheval, jusqu'à ne plus laisser le moindre espace non sculpté, n'est pas sans rappeler l'horreur du vide de certaines oeuvres d'art brut. 59 x 14 cm.

4 - Planche à calandrer du Danemark, datée 1813. C'est une planche absolument complète et intègre, dans la mesure où elle est ornée d'un décor traditionnel, dispose de sa peinture d'origine, porte les traces d'une très longue utilisation, et a son rouleau à calandrer d'origine, en bois tourné. Les réparations en fer forgé sur le cheval montrent à quel point cette planche s'est rendue utile et était appréciée. 62 x 15 cm (au plus large). Une des extrémités du rouleau est à moitié cassée, avec le morceau manquant.

5 - Planche à calandrer du Danemark, datée 1813. Planche joliment peinte, avec des couleurs rares et heureuses. Le cheval a l'air calme et doux, et n'attend que d'être caressé. La planche a été utilisée de façon intensive par une gauchère. 60 x 14 cm (au plus large).

6 - Planche à calandrer du Danemark, datée 1847. La décoration de cette planche est tout à fait unique, ce qui en fait un cadeau très personnel. Il y a pas moins de 14 coeurs sculptés, dont 6 dans une gigantesque rosace. Deux femmes sont sculptées, avec de longues robes et une couronne. Elles sont encadrées de deux oiseaux, symboles traditionnels sur les planches à calandrer danoises. Au-dessus figure un alphabet incomplet, qui s'achève sur une dédicace. Le cheval a les pattes finement sculptées et rehaussées. 72 x 16 cm (au plus large). La planche est vernie.

7 - Ancienne planche à calandrer de Suède, datée 1699. Le bois porte les stigmates d'une utilisation prolongée, probablement sur plusieurs générations, jusqu'à faire apparaître sa structure interne, comme s'il avait flotté dans la mer pendant des décennies. 57 x 12 cm. La poignée ne tient plus fermement, et a été anciennement renforcée avec des clous en bois et en fer forgé.

8 - Planche à calandrer d'Allemagne, 18ème siècle. Les décorations sculptées le long de la planche et la poignée, dont une extrémité est cassée et manquante, sont typiques du nord de l'Allemagne. 61 x 13 cm.

Pour voir des planches à calandrer vendues, c'est ici : http://plancheacalandrer.fr/index.php/planches-%C3%A0-calandrer-vendues.html